Témoignage sur ma maman 2017-05-06T07:28:20+00:00

Mots-clés : ,

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • Tiphanie
    Participant
    Post count: 2
    #12690 |

    bonjour je suis actuellement dans une situation identique aux votres.
    Ma maman qui a 52 ans vient de subir un irm avec diagnostic : DFT
    Panique a bord.
    Je suis encore tres mal renseignee tout le monde disait qu’elle etait depressive mais je savais bien que non.
    Le doc a dit que certaines formes de dft peuvent se stabiliser.
    Est ce le cas pour un dentre vous?
    Elle a des pertes de memoires et trouve difficilement ses mots.
    Je suis vraiment aneantie alors rassurez moi sur cette putain de maladie

    Tiphanie
    Participant
    Post count: 2

    Bonjour,
    Aujourd’hui nous venons d’avoir une piste concernant le malaise que vit ma maman depuis 1 an.
    Des migraines, des melanges de mots, des pertes de memoires, des oublis de mots . . .
    Elle n’est pas agressive et son impatience est certainement liée à ses migraines.
    Mais apres son IRM de ce matin, nous avons vu une possibilité de DFT.
    Vos commentaires ne me rassurent pas du tout car je n’en suis pas vos stades mais une moyenne de vie de 8 ans me met en colere.
    Je suis anéantie et je perds pied.
    Pouvez vous me dire en combien de temps la maladie evolue, et quelle esperance de vie peut on avoir ?
    SVP aidez moi ma maman est mon pilier et elle a 52 ans.

    malou
    Participant
    Post count: 9

    Bonsoir Tiphanie,

    Je vous réponds avec retard car je viens de découvrir ce site… En espérant donc que vous me lirez.
    Votre maman a 52 ans, et va progressivement avoir besoin que vous deveniez son soutien, cela a souvent lieu très progressivement et se fait en toute compréhension par elle de sa maladie. Il vous faudra peu à peu la décharger des tâches pénibles, mais ne les faites pas vous même si possible. Joignez bien plutôt le CCAS de sa commune pour mettre en place avec son médecin (accord sous 3 mois, à renouveler tous les 2 ans) la demande d’aide ménagère + le portage de repas et n’hésitez pas avec son accord à organiser pour tout un prélèvement automatique.

    Ces sentiments à votre égard ne changeront pas. Vous êtes importante pour elle et vous le resterez. Il suffit (pas sans qq colère parfois) de conserver toujours un regard bienveillant et aimant sur elle. Et elle vous le rendra autant sinon plus qu’avant.

    Simplement, avec la réalité de la DFT, peu à peu vous devrez de plus en plus l’assister et accepter ses pertes physiques variées sans changer votre regard sur elle = pertes urinaires (protections), chutes (protéger les lieux et sécuriser par des barres ses possibilités de déplacement), éventuelles addictions nouvelles (alcool, alimentation sucrée …) à modérer sans pouvoir (ni vouloir car serait très mal vécu = maltraitance ordinaire) empêcher …. etc …. L’accompagner avec tendresse et ne jamais oublier qu’elle vous aime aujourd’hui et demain quels que soient ses symptômes … Car cela est vrai, vous trouverez alors un autre bonheur avec elle.

    Bon courage à vous
    Carole

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.