Ma femme est atteinte de DFT 2017-05-06T07:51:43+00:00

Mots-clés : ,

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • KBIDI
    Participant
    Post count: 3
    #12702 |

    Bonjour à vous tous

    Ma femme actuellement âgé de 53 ans est atteinte de la maladie dite DFT diagnostiqué en juillet 2014. Les premiers signent apparut à 51 ans(trouble de langage,chute à répétition, tremblement,problème d’écriture et des troubles psychiatrie).Les enfants et moi avons soufferts de la période psychiatrie très intense soigné après trois semaines d’hospitalisation. Aujourd’hui elle n’est plus dans la capacité de se géré seul.Elle a une très bonne mémoire sait ce qu’elle doit faire mais n’est plus dans la capacité de le réaliser.Ma présence est obligatoire auprès d’elle car je doit lui venir en aide partiel pour la toilette l’habillage et le repas.Ma femme m’a déjà laissé le gaz ouvert à la vaisselle l’eau chaude coule en permanence au risque de se brûle, elle a perdu tous contrôle du danger.La nuit elle a déjà chuté quelque du lit heureusement sana grande conséquence.Vous excuserez cher lecteurs si mon message est un peut dur mais elle reflète la réalité de la maladie.
    Aujourd’hui sur le conseil de notre professeur neurologue, médecin généraliste de mon entourage amical familiale et surtout de mes enfants(deux, j’ai pris la décision du placement.Je suis soignant en E.P.H.A.D,mais il est impossible pour moi de mélanger l’affection et la maladie.Avant de prendre cette décision, et de contacté l’organisme M.D.P.H concernant les aides, j’en ai pleuré quelques nuits et j’en souffre encore actuellement.Placement prévu pour le mois de décembre.
    Ai-je raison de cette dur décision? je vous laissent chers lecteurs d’en apprécier.

    JACQUES

    malou
    Participant
    Post count: 9

    Bonjour Jacques,

    Chacun fait comme il peut. Et tout placement est une épreuve douloureuse à vivre pour tous les deux; car j’en suis sûre vous ne l’oubliez pas elle bien sûr.
    Jusqu’au dernier souffle de vie, ces patients ressentent très fortement les moindres émotions, sans doute plus que nous qui pouvons encore les rationaliser !

    Bon courage à vous et merci de nous raconter comment se passe ce placement, pour vous et pour elle.

    Malou

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.